Le groupe - Biographie

 

 

Tout d'abord, que signifie "Dub Incorporation" ? Le "Dub" est un genre musical issu du reggae jamaïcain. C'est une sorte de remixage audio qui met en avant le couple rythmique basse et batterie et des effets de son. Littéralement, "Dub Incorporation" se définirait donc comme une incorporation de différents genres musicaux dans du Dub. Ce nom, symbolisant les influences diverses et la mixité des genres musicaux voulus et produits par le duo central Zigo et Jérémie au sein de la formation de Dub instrumental du départ, est toujours resté le même depuis 1997, même si l'évolution musicale du groupe ne correspond plus tellement à du Dub instrumental classique. De nos jours, l'abréviation "Dub Inc" est plus largement utilisé par les médias depuis la pochette de l'album Afrikya, premier album présentant cette abréviation utilisé courrament dès les débuts du groupe par le public.


Du Dub instrumental au groupe de musiciens

L’épopée Dub Incorporation commence en 1997 à St-Etienne par la naissance d’un duo central de Dub instrumental composé de Zigo (le batteur) et de Jérémie (le guitariste) auquel vient très vite s’ajouter une guitare, des claviers, un toaster, un percussionniste ainsi qu’un sonorisateur. Ce groupe se définit au sein d’une mosaïque musicale inspirée par les différentes influences de chaque membre. Le groupe rassemble aujourd'hui sept musiciens sur scène: un batteur, un guitariste, un bassiste, deux claviers et deux chanteurs/percussionnistes.
 
C'est une histoire qui en rappelle d’autres, vécues par de nombreux groupes eux aussi: celle d’amis réunis autour d’une passion commune, la musique. Les origines et les influences musicales de chacun des membres du groupe sont riches et variées, et c’est ce qui fait toute la singularité de leur musique. Bien que l’étiquette « reggae français » soit communément utilisée pour qualifier la Dub Inc’, le raccourci peut paraître facile et pas totalement adapté à leur musique, dont on sent rapidement ressortir les influences orientales, Hip Hop…

Très rapidement, l’envie germe d’aller plus loin et de mettre leurs morceaux sur disque. Novembre 1999 verra ainsi la sortie du maxis DUB INCORPORATION 1.1, leur première trace discographique. Au fil des mois, le groupe se professionnalise, les concerts se multiplient et l’engouement dans leur région (Saint-Étienne) ne cesse de prendre de l’ampleur. En juin 2001, ils enfoncent le clou avec la sortie du maxis VERSION 1.2, qui marque la fin de l’estampille « groupe local ».
Dès lors, la Dub Inc s’expatrie hors des frontières Rhône Alpines, aussi bien en termes de concerts qu’en termes de distribution et de retombées médiatiques.


Des maxis au premier album

Leur nouvelle étape dans le monde musical : le long format. En septembre 2003, le premier album du groupe, DIVERSITÉ, sort en distribution chez Productions Spéciales. S’ensuit un travail promotionnel de fourmi, au travers de réseaux, (comme la Férarock, partenaire sur l’album) et de multiples interviews radios/fanzines réalisées lors de chaque date du groupe. Leur notoriété s’envole, les concerts se jouent à guichets fermés et les ventes décollent elles aussi, avoisinant plus de 15 000 copies vendues à ce jour. On peut noter dans cet album quelques titres qui deviendront par la suite des 'classiques' dans le set list des concerts du groupe comme les titres "Rudeboy" et "My freestyle" notamment. 

La reconnaissance arrive aussi du côté des professionnels. La Dub Incorporation est lauréate du FAIR 2004, ce qui a pour effet d’accélérer les choses sur tous les plans, et notamment la collaboration avec une agence de booking A GAUCHE DE LA LUNE.


Dans le décor: le tournant

DANS LE DÉCOR, le second album studio du groupe sorti en 2005 s’annonce comme un tournant dans la carrière du groupe, qui prend son temps pour mûrir ce disque et s’entoure des meilleurs éléments en reggae français ou international. Entre featuring avec David Hinds (Steel Pulse), Omar Perry ou encore Lyricson, mais aussi à travers la réalisation de l’album avec Sam Clayton (producteur Jamaïcain), le ton est donné. La Dub Inc place la barre haute avec ce nouvel opus et le succès est au rendez-vous. S'en suivra une (très) longue tournée française puis étrangère, les festivals font le pleins, les salles se remplissent et les concerts se jouent à guichets fermés... Le groupe sortira par ailleurs un CD/DVD live en 2006 enregistré lors d'un concert à Hossegor.


Afrikya: la rencontre de plusieurs styles musicaux

Le quatrième album studio, AFRIKYA, sorti en mai 2008 remporte également un très vif succès. Mélangeant Reggae et musique du monde, le groupe conquiert un nouveau public tout en satisfaisant les premiers fans. Cet album sera élu "Meilleur album de Reggae Français" lors des Web Reggae Awards 2008. Le groupe sortira par ailleurs avec Afrikya son premier clip video (version courte et longue) réalisé par Kamir Meridja pour le morceau "Métissage" extrait de l'album qui sera placé par Daylimotion plusieurs semaines en page d'accueil de leur site internet.

Comme à son habitude, la Dub inc, repart dans une longue tournée internationale (Allemagne, Suisse, Belgique, Grêce, Slovaquie, Portugal, Espagne, Pologne...) de plus de deux ans ponctué par une série de concerts à New-York en juin 2010. Ils investissent les plus grands festivals français et européens et continuent de ravir un public qui en redemande sans cesse.


Un retour aux sources avec Hors Contrôle

En octobre 2009, le groupe annonce l'enregistrement d'un nouvel album en Allemagne au mois de février 2010. Cet album intitulé HORS CONTRÔLE fut présenté en avant-première devant plusieurs milliers de personnes aux Francofolies de La Rochelle le 26 juillet 2010. Les trois premiers singles de l'album, diffusés sur internet: Tout ce qu'ils veulent, Dos à dos et No doubt ont reçu un excellent accueil de la part des fans.

Le dernier extrait, No doubt est un featuring avec l'excellent artiste jamaïcain, Tarrus Riley, accompagné au saxophone par Dean Fraser, le cuivriste jamaïcain de renomée. Sorti le 5 octobre 2010, HORS CONTRÔLE remporte un très vif succès auprès du public et de nombreuses critiques très positives (voir rubrique "Hors Contrôle"). L'album se placera même à la 15ème place des meilleures ventes d'album en octobre 2010. Tout comme Afrikya en 2008, Hors Contrôle sera élu "Meilleur album de Reggae Français" lors des Web Reggae Awards 2010 par plus de 8000 votants.

Preuve de la qualité scénique du groupe, France Télévision a diffusé en mai 2011 sur France Ô un concert enregistré à Marseille en octobre 2010. Cette diffusion intervenant lors de la semaine consacré par la chaine à l'anniversaire de la mort de Bob Marley, elle a rencontré un vif succès et beaucoup de retour plus que positif de la part du public. France Télévision diffusera quelques mois plus tards un autre concert, celui aux Francofolies de La Rochelle en 2010 sur la chaîne France 4.

Le dernier concert en date au Zénith de Saint-Étienne le 25 juin dernier a été enregistré et la Dub Inc a offert à son public la possibilité de la télécharger gratuitement sur notre site (Cliquez ici).

Après le 'HORS CONTRÔLE TOUR' qui fut sans nul doute la plus longue tournée de l'histoire du groupe (voir les quelques chiffres en bas de page), le groupe s'est absenté des scènes françaises en 2012 afin de faire quelques concerts à l'étranger (Europe de l'est, Colombie...), de préparer le nouvel album mais surtout afin de préparer la sortie du film-documentaire RUDE BOY STORY qui a été diffusé de cinéma en cinéma en totale autoproduction en suivant le même mode de production que le groupe.


La Dub Inc, de la scène au grand écran

Dès 2008, le réalisateur Kamir Méridja déjà auteur du clip "Métissage" a suivi le groupe dans l'intimité afin de présenter dans un film-documentaire le parcours musical atypique du groupe afin de présenter sa construction qui s'est faite hors des sentiers battus et en prônant l'indépendance et l'auto-production très loin des circuits médiatiques traditionnels. RUDE BOY STORY est sorti le 19 avril à Saint-Étienne. Ne bénéficiant pas d'une sortie nationale, le film a été projeté de cinéma en cinéma en totale autoproduction, avec l'aide du public et le plus possible accompagné du réalisateur et de l'équipe du film désireux de présenter leurs démarche. Les critiques parlent d'elles-mêmes et le public est une nouvelle fois au rendez-vous avec une projection dans plus de 130 cinémas (y compris quelques projections au Canada et au Portugal) et près de 10 500 spectateurs ! 

Depuis le 27 mai, Rude Boy Story est disponible en DVD et VOD dans les points de ventes habituels, sur les plateformes de téléchargement légal et sur le webshop du groupe (Cliquez ici).

 

2013, en route pour le "Paradise"

En novembre 2012, la Dub Inc a annoncée un nouvel album studio prévu pour octobre 2013. Ce nouvel opus, très attendu par le public sera le cinquième album studio du groupe. Retrouvez toutes les photos du groupe en studio mais également les dernières informations sur notre page spéciale "Nouvel album" (Cliquez ici).

Une chose est sûre, l'aventure se poursuit, et cela au plus grand bonheur de nos oreilles ! 
 
 
 

LA DUB INC EN QUELQUES CHIFFRES:

• Tournées Afrikya et Hors Contrôle : 260 concerts dans plus de 27 pays différents (Allemagne, Colombie, Portugal, Espagne, Grèce, Algérie, Maroc, Pologne, Grande-Bretagne, USA, Canada, Nouvelle-Calédonie...) 

• En 2 ans, plus de 310 000 spectateurs ont assistés aux concerts de la tournée Hors Contrôle

 • Plus de 100 000 disques vendus à ce jour

 

Le groupe

  • Aurélien Zohou "Komlan" (Chant, percussions)

     

     

 

 

 

  • Hakim Meridja "Bouchkour" (Chant, percussions)

     

 

 

  • Grégory Mavridorakis "Zigo" (Batterie)

 

 

 

  • Jérémie Gregeois "Gege" (Guitare lead)

 

 

 

  • Frédéric Peyron (Claviers)

 

 

  

 

  • Idir Derdiche (Claviers)

 

 

 

  • Moritz Von Korff (Basse)

 

 

 

  • Benjamin Jouve "Ben opérator" (Ingénieur son)

 

 

     
Commentaires (2)

1. mutuelle (site web) 18/04/2012

Bon Article

2. Frier Arnault 16/09/2014

Yo La Dub Inc !

Merci pour cette belle histoire en espérant que les "nouvelle pages" de cette rude boy story seront aussi colorées et joyeuses que les précédentes !!!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau